Plongez en plein coeur de la Chine médiévale à la recherche des secrets des arts martiaux.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Situation

Aller en bas 
AuteurMessage
Wu Ming
Admin
avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 36
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Points de Souffle:
0/0  (0/0)
Points de Neigong:
0/0  (0/0)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: La Situation   Jeu 18 Juin - 18:36

La Chute de l'Empire

Wulin se déroule au XIIe siècle, en , lors des dernières heures de la dynastie Song.
Autrefois empire prospère, régnant en maître incontesté sur l'Asie, le Song abaissa progressivement sa vigilance tandis que se massaient au Nord les tribus de cavaliers nomades, qui déferlèrent sous la bannière d'un nouvel ennemi d'une redoutable puissance : le Jin, composé des redoutables guerriers Jurchen.
Les frontières du Nord cédèrent peu à peu et ceux qui erraient jadis dans les steppes, divisés et mal organisés, devinrent rapidement les maîtres de la Septentrionale : ils colonisèrent les villes et soumirent les fonctionnaires locaux pour que ceux-ci continuent à administrer les grandes cités. Les Jin, plus portés sur la chose militaire, se contentaient des fonctions martiales et d'assoir un pouvoir féodal sur les pays conquis.

L'Empereur du Song, lui, commença alors sa longue fuite vers le sud, et changea son ancienne capitale Kai Feng, contre la lumineuse Hang Zhou, au Sud du pays : la peur et le découragement gagnèrent les troupes chinoises, attaquées de toutes part par un ennemi au multiples visages, tandis que dans l'intimité de la cour, les conseillers se divisaient dans d'interminables palabres.
Tandis qu'une partie de la cour restait indéfectiblement fidèle au Fils du Ciel, une autre restait en revanche favorable à une collaboration avec l'envahisseur Jin. Enfin, nombre de groupuscules, qui attendaient dans l'ombre depuis longtemps, commençaient à sortir de l'ombre, en caressant l'espoir de prendre la place du futur empereur déchu...
C'est le début d'une longue période de chaos...

Des temps troublés

C'est en cette période ténébreuse que nos héros vont faire leur premier pas : qu'ils soient de redoutables guerriers Jin, d'impressionnants cavaliers Khitan ou de courageux défenseur de l'empire en déclin, leur route ne sera pas de tout repos.
Voici une petite idée qui vous aidera à choisir votre camps


Les Song : Les Song sont les citoyens de l'empire chinois en déclin. Ancienne puissance dominante de l'Asie, le Song possède encore d'excellente ressources : leur éducation et leur raffinement leur donne un prestige et un savoir plus étendu et la richesse du pays, bien qu'affaiblie par la guerre, reste considérable.
L'armée Song est probablement la mieux équipé de toute, avec l'apparition des premières armes à feu (grenades à huile, fusée et bombarde) et un budget colossal : son problème est quelle est principalement constitué de mercenaire indisciplinés et sous entraînés, qui deviennent rapidement des brigands se retournant contre leur propre pays s'ils sont sous payés.
Le Song possède toutefois un autre atout : en tant que berceau des arts martiaux, il bénéficie de l'appui des grandes écoles de Kung Fu, férocement patriotes, bien que certaines ne reculent devant rien pour assoir leur influence.

En résumé (sur 5)

Culture ++++
Richesse ++++
Technologie : ++++
Ordre et stabilité +++
Force de combat ++

Le Jin Royaume essentiellement basé sur la force militaire, le Jin a obtenu par la conquête un territoire considérable qu'elle dirige en soumettant les anciens responsables à leur règne. A l'origine nomade et peu porté sur la culture et la civilisation, le Jin s'est progressivement laissé influencer par la culture chinoise et commence à adopter un mode de vie plus "stable" tout en continuant à diriger ses domaines d'une main de fer. Structuré sur un modèle féodal fort où les guerriers représentent l'élite de la nation, son objectif reste la conquête de la totalité du territoire chinois.

Culture ++
Richesse +++
Technologie ++
Ordre et stabilité +++
Force de combat +++++

Les Khitan sont les cavaliers mongols du Nord. Divisés en clans, commandés par les Khans et résolument nomades, les Khitan menacent de temps à autre les Jin et les Song pour obtenir un peu plus de territoire et favoriser leur élevage.
Ce sont des féroces guerriers et de redoutables cavaliers, mais leurs constantes querelles et leurs refus de se soumettre à une autorité les divisent et les rend moins efficaces face à une armée organisée.
Les Khitan chérissent par dessus tout leur liberté et reconnaissent les valeurs martiales et celles de l'honneur : les serments mongols ne sont jamais repris et la félonie est considéré comme le pire des crimes. Les Khitans vivent essentiellement de pillage : chaque guerrier garde une partie du butin proportionnelle à ce qu'il a gagné. Pour un mongol, un pauvre est tout simplement un guerrier qui n'a pas fait ses preuves au combat.

Malgré leur apparentes inconstance, au Nord, les rumeurs d'un chef de clan légendaire de plus en plus puissant, qui serait capable d'unir les tribus Khitan, circulent dans les discussions au coin du feu. Son nom : Temudjin, qui deviendra bien des années plus tard, le fameux Genghis Khan. Mais ceci est une toute autre histoire....

Culture +
Richesse ++
Technologie +
Ordre et stabilité +
Force de combat ++++

Les Xia de l'Ouest (Xi Xia) sont une nation informelle, constitué de plusieurs peuples aux cultures diverses : on y retrouve des Kazakh, des Tibétains, des Chinois et des Ouighours.
Situé sur la route de la soie, dans le terrifiant désert du Taklhmakan, le pays ressemble plus à une accumulation de comptoirs marchands pour caravanes, où se mêlent toutes les cultures d'Asie. Les influences sont diverses, mais on se trouve exactement au centre d'une culture mixe inspiré à la fois par la Chine et les territoires islamiques comme l'Iran.
La population hétéroclites est composés de caravaniers, de négociants, de marchands d'esclaves, de mercenaires, de bandits et d'homme de foi : tandis que l'ordre est tenu tant bien que mal par de puissants chefs de guerre qui règnent par l'argent ou la terreur.
Les Xia sont réputés pour la brutalité de leur méthode, leur sens du commerce et la précision de leurs archers, qui enduisent souvent leur flèche d'un poison redoutable.

Culture +++
Richesse : ++++
Technologie : ++
Ordre et stabilité : +
Force de combat : ++

Le Royaume de Dali est situé aux frontières Sud de la Chine et s'étend jusqu'en Birmanie. Résolument pacifique, Dali s'est reconnu comme vassal de l'Empire chinois et s'est distingué par ses capacités tactiques lors de la défense de son territoire.
Très porté sur la relion bouddhiste, c'est vers la culture, l'art et la littérature que les intérêts de cette civilisation se sont tournés.
Petit paradis terrestre, protégé par les montagnes au Nord et la jungle à l'Ouest, Dali a su prospérer et rester dans une confortable position d'attente. Pourtant le chute du Song compromettrait certainement sa sécurité et les autorités de Dali porteront très certainement assistance à leur allié en cas de grave danger.

Culture : +++++
Richesse : ++++
Technologie : ++
Ordre et stabilité : ++++
Force de combat : ++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portail-jdr.com/
Wu Ming
Admin
avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 36
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Points de Souffle:
0/0  (0/0)
Points de Neigong:
0/0  (0/0)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: La Situation   Mar 23 Juin - 2:33

Les groupes influents

Les Taoistes

Les prêtres taoïstes interviennent souvent plus ou moins indirectement dans les affaires d'Etat.
Foncièrement opposée à l'intrusion des Jin au sein des affaires de l'Empire, ils dépassent souvent leurs fonctions de prêtres pour prendre activement part à la lutte contre les armées étrangères au Song.
Conscient de leur véritables poids dans la bataille et de leur convictions, les Jin et les Khitan négocient peu avec les taoïstes et n'ont souvent que des rapports inamicaux avec eux.
Les Taoïstes ont une influence importante à la cour et sur l'empereur, mais la perde entièrement hors des frontières de la Chine.

Les Bouddhistes

Les Bouddhistes s'investissent assez peu dans le conflit qui opposent les forces étrangères à l'Empire Song pour la simple raison que leur influence garde une certaine influence au delà des frontière en particulier chez les Khitan.
Les temples de Dali prônent un entente harmonieuse et la fin des combats par un consensus commun, mais l'obédience des Song oppose plus de résistance : les moines, entraîné aux arts martiaux, prennent parfois clandestinement part actives aux affrontements durant les batailles et ont plusieurs fois été victimes de leurs politique de soutien au Song, en fournissant une excuse de choix au Jin de piller les temples qui regorgent de richesses.
D'autres conflits d'intérêts les opposent aux Taoïstes, en particulier pour la "domination spirituelles" du pays. Ils divisent leurs efforts de lutte et partagent l'opinion.

Les Sociétés secrètes

Un grand nombre de société secrètes, nouvelles et anciennes voient leur influence considérablement augmenter durant ces périodes troubles : les Guilde de mendiants, premier "service de renseignements" de la cour impériale prennent une part active au combat. Les Chef de bandes de mendiants sont souvent des informateurs importants et commandent des bandes très importantes de vagabonds très capables, possédant leur propre école d'art martiaux...
Les sectes de bandits ou les écoles d'arts martiaux officielles se concentrent plus sur les conflits personnels qu'elles entretiennent entre elles et les rivalités qui les opposent qu'à la situation politique. Coupées du monde par la féroce course à l'efficacité qui les paralysent, elles ne joueront que très rarement un rôle important dans la résistance à l'envahisseur.

Les groupes de brigands, parfois formés par les déserteurs des armées Song prennent parfois des ampleurs inquiétantes et dangereuse pour les villes éloignées des grandes cités et des forces de l'ordre.
Enfin certaines sectes illuminées (comme le Lotus Blanc) ou certains comploteurs attendent avec impatience le moment de revenir au grand jour et de profiter de la chute proche de l'empire pour accéder au pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portail-jdr.com/
 
La Situation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wu Lin :: Avant de jouer :: Comment on joue ?-
Sauter vers: