Plongez en plein coeur de la Chine médiévale à la recherche des secrets des arts martiaux.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Wu Ming
Admin
avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Points de Souffle:
0/0  (0/0)
Points de Neigong:
0/0  (0/0)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Mer 30 Sep - 0:48

La Jeune femme, perchée sur sa lance, le pied sur le créneau, ne quitta pas le lac des yeux

- Vous n'êtes pas vraiment comme les autres hommes, hein, Ma Huo Yan...Je suppose que vous êtes l'exception qui confirme la règle...J'ai perdue ma famille à cause des Khitans...Mes parents faisaient partie de ces gens qu'on avait envoyés au Nord pour soutenir la reconstruction des parties de la Muraille...Dix fois par ans, le village était victime des raids, tantôt des Khitan, tantôt de notre propre soldats, pour tuer le temps...C'est là que j'ai appris à connaître...les "hommes", comme ils s'appellent eux même...
Évidemment, après un tel "incident" de parcours, je n'étais plus bonne à marier...Jin, Khitan, Song...Ce sont tous les mêmes...La plupart des filles ici, ont vécu la même chose...Je les comprends et elles le savent...Je me suis montrée faible une fois et ce sera la dernière.

Yin Qiu

Les hommes haussèrent les épaules à la vue de ce qu'ils croyaient au début être une courtisane. La lueur du feu leur apporta bientôt une triste désillusion

- Le moral, hein ? J'ai confiance en notre général...C'est un homme juste et généreux et j'ai servi dans plusieurs corps d'armée, pourtant. Les officiers, d'habitude, ils mangent la nourriture fine et boivent le meilleur alcool, mais lui, il mange à notre table en campagne et ne risque jamais nos vies pour rien..

- Moi je le trouve bizarre quand même...On dirait qu'il est plus jeune que mon fils...En plus dors toujours seul...Jamais une pouliche pour l'accompagner...et tu l'as déjà vu sans son casque toi ?

- Je parie qu'il a une cicatrice sur la tête, ou une maladie bizarre....

- N'empêche qu'on est coincés ici...Et que si ce n'est pas les Jins qui nous ont, ce seront ces foutus fantômes...

- Fantômes mon cul éructa le plus costaud d'entre eux en se claquant les cuisses Des foutus brigands, voilà ce que je dis...

- Des foutus brigands qui disparaissent dans l'ombre et qui te tuent au moindre regard....On dit qu'ils ne peuvent pas mourir, qu'on les tuent et qu'ils se relèvent ensuite...Après, ils reviennent le soir quand tu dors et te disent trois mots...et le lendemain, ton âme est partie aux sources jaunes pour de bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portail-jdr.com/
Ma Huo Yan

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 31
Localisation : Donibane Lohizune (Cherchez la traduction hehe)

Feuille de personnage
Points de Souffle:
8/24  (8/24)
Points de Neigong:
4/11  (4/11)
Points d'Apprentissage: 0

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Mer 30 Sep - 1:53

Ecoutant la douleur de la Shen Niang, Ma Huo Yan s'assit sur le créneau sa lance placée sur son épaules. S'il ne pouvait connaitre sa douleur, il la comprenait entièrement. Se doutant, ayant vu son caractère, qu'elle ne souhaitait pas d'une main sur l'épaule, il se contenta de répondre :

"Vous savez la violence, n'a jamais été une histoire de sexe et même loin de là. Quand j'étais jeune, dans la maison de ma famille, nous avions une cuisinière Xiao Ling. Elle venait d'une famille de paysans, avait déjà eu des enfants et un mari qui l'aimait. Dans la maison, moi et mon frère étions de vraie terreurs, on salissait nos vêtements neufs, on pissait dans les plantes, on piquait les armes de nos ancêtre pour jouer au guerrier mais il y avait qu'une seule chose qui nous effrayait : Xiao Ling quand elle était dans sa cuisine. Il faut dire qu'une fois, nous avions essayé de l'ennuyer et nous l'avions regretté. Elle nous avait tapé sur les doigts avec son rouleau à patisserie. Certes ce n'est pas équivalent à ce que vous avez vécu mais laissez moi arriver jusqu'à la fin. Elle nous a littéralement explosé les doigts alors que nous avions 10 ans ... Après cet événement, elle s'est bien sûr excusé devant nous et devant nos parents mais depuis ce jour, nous n'avons plus jamais foutu les pieds dans la cuisine pendant que Xiao Ling cuisinait de peur qu'on ne fasse une betise et que cette fois elle avait autre chose qu'un rouleau à patisserie dans les mains. La morale ce cette petite histoire est que n'est pas le sexe de la personne qui détermine la propension à la violence, mais le pouvoir que l'on a au moment présent. Le pouvoir a toujours corrompu, ce n'est pas pour rien que Nuarchi arrive à retourner certains des administrateur Song. C'est pour cela que les Khitans et les Jins débarquent dans nos contrées et s'adonne à des actes monstrueux. C'est aussi pour cette raison que les soldats Song s'attaquent à leur propre peuple, se pensant au dessus des lois"

Il regarde ses doigts en terminant :

"Et c'est aussi pour cela qu'une cuisinière démoniaque ruine les petits doigts de ses maitres agés de 10 ans ... Vous pensez vous être montrée faible, mais vous vous trompez, vous avez vécu quelque chose d'horrible, mais vous avez décidé de changer les choses et d'éviter que ce cercle ne se reproduise, non ? Ne voyez pas les cicatrices que la vie vous a infligé comme une faiblesse mais comme le combustible de votre force mais surtout ne la laissez jamais vous consumer"

Après un instant de flottement pendant lequel Ma Huo Yan fixe son interlocutrice dans les yeux avant de terminer

"Quand au fait qu'on ne veuille pas vous marier parce que vous avez été abusée, c'est un problème qui provient d'un mal bien plus encré dans notre société que n'importe quel corruption. Un mal touchant bien trop de gens malheureusement : la bêtise. Je n'ai malheureusement pas solution à ce problème"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiao Guang

avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 35
Localisation : Senlis

Feuille de personnage
Points de Souffle:
20/20  (20/20)
Points de Neigong:
8/16  (8/16)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Mer 30 Sep - 9:12

Citation :
Le vieux moine soupira

- Comment se fait-il qu'à votre âge déjà, votre coeur soit aussi froid que la glace ? Comment prodiguer l'amour et la miséricorde sans en connaître soit même les bienfaits. Etes vous un ménate qui répète les notions qu'on lui a apprise sans les comprendre ?
Je m'inquiète également pour cet enfant. Il est jeune et insouciant....ce sont des raisons suffisante pour prendre des risques inconsidéré sans prévenir personne.

- Mon coeur n'est pas froid ! Juste que je trouve cela précipité de s'inquiéter. Je me suis inquiétée une fois déjà pour lui : il était juste parti manger des fruits... Je ne suis pas sans coeur, malgré ce que vous pouvez penser. Mais je ne considère pas avoir des raisons pour m'inquiéter pour le moment. Il est en effet curieux, comme vous l'avez dit, il a très bien pu aller se promener dans la forteresse. Si à mon réveil il n'est pas revenu, là je m'inquiéterais et partirais à sa recherche.



[Désolée, on ne m'avait annoncé aucun nouveau message ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yin Qiu

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Points de Souffle:
10/18  (10/18)
Points de Neigong:
13/14  (13/14)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Mer 30 Sep - 11:56

Yin Qiu nota mentalement les ragots des soldats.
Ils confirmaient en parti ce qu'il avait entendu et ce qu'il pensait lors de la conférence : ces soit disant "fantômes" minaient le moral des troupes. Il fallait donc impérativement s'en occuper.
L'eunuque fit prestement un signe pour conjurer le mauvais sorts en direction de la forêt.
Il était convaincu que c'était de banals êtres humains qui se cachaient sous ce masque de terreur, mais ça ne coutait rien... Il n'aimait toujours pas ces histoires d'esprits.
Cette histoire d'immortalité... Un racontars, une rumeur, sans le moindre doute... Mais cela lui rappelait que trop la grotte taoïste et son vieux maître qui recherchait la vie éternelle (et qui avait visiblement échoué). Des animaux feignaient parfois la mort pour échapper aux prédateurs... Et le Nei Gong offrait à qui le maitrisait toute une panoplie de moyens pour jouer au spectre.
Mais pour l'instant, mieux valait dédramatiser tout ça.


"Oh, si vous voulez mon avis, je suis sûr que ce sont des brigands. Ou des espions Jin. Ils jouent aux esprits pour nous miner le moral et être tranquille... Mais cela ne va pas effrayer des soldats aguerris comme vous, non ? Et puis je suis certain que le général Wang va prendre cela en main. Au pire, parmi tout ces réfugiés que vous protéger, il y aura bien un Saint Homme qui exorcisera tout ça. Et si ça ne s'exorcise pas, ça veut dire que c'est vivant, donc ça se tue."

Yin Qiu décida de ramener la conversation sur le général Wang, homme mystérieux qui avait également titillé sa curiosité.

"Le général Wang a l'air fort compétent. Il ne serait pas général sinon, hein ? En tout cas, pas ici. Il a merveilleusement défendre cette endroit contre les Jin. Peut être que ces méthodes et sa jeunesse lui font voir les choses autrement que les gras généraux de la capitale... Il faudrait plus d'homme comme lui et ses troupes pour servir l'Empire. Ensuite, s'il a honte d 'une blessure ou d'une calvitie précoce ou s'il n'aime pas les femmes... C'est son droit ! Tant qu'il fait le boulot... Vous n'êtes pas d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qing Yu Yan
Admin
avatar

Messages : 414
Date d'inscription : 18/06/2009
Age : 48

Feuille de personnage
Points de Souffle:
9/20  (9/20)
Points de Neigong:
2/10  (2/10)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Mer 30 Sep - 20:03

La danseuse fit la moue et haussa les épaules.

- Je ne te serais guère utile en dehors de ces murs, mais je peux me renseigner si tu veux. J'ai un certain talent pour tirer les vers du nez des gens, il paraît.

Elle lui sourit et la regarda attentivement.

- Fais attention à toi, d'accord ? Je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wu Ming
Admin
avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Points de Souffle:
0/0  (0/0)
Points de Neigong:
0/0  (0/0)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Jeu 1 Oct - 20:17

QIng Yu

Zheng Hua acquiesça d'un signe de tête et quitta le dispensaire.
Il était temps pour Qing Yu Yan de se familiariser avec les factions en place : de ce qu'elle avait remarqué, la surveillance intérieur du campement était faible. On se souciait principalement des Jin, mais peu des réseaux qui commençaient à se mettre en place : petits trafics, rivalité entre les troupes de théâtre, nombre important de servant. Il était fort à parier qu'un nid d'espion avait forcément du voir le jour...

Ma Huo Yan

[i] La guerrière soupira puis pour la première fois, semblait relativement détendue...


- Vous êtes un homme bien...Ma Huo Yan...C'est une valeur précieuse pour une armée, semble t-il. Aussi précieuse qu'elle est rare.
Je regrette de vous avoir jeté ce verre au visage, mais j'avoue que j'ai assez mal pris votre proposition. Je les entraîne depuis quelques mois déjà, et de paysannes naïves, elles sont devenues de vraies combattante. Je crois encore savoir ce que je fais..
Elles ne pourront pas maintenir un entraînement physique adaptée aux homme, j'en suis sûre, au moins pour la moitié d'entre elles...
Elles serviront juste de rempart à la population si la forteresse venait à tomber ou à mener de petites opérations de déstabilisation...

Yin Qiu

- Personne ne reproche rien au général Wang...Il a juste ses manies. Je suppose que c'est le cas de nombreux officiers...

- Moi ce qui me fait peur, c'est que les ressources n'arrivent pas jusqu'à nous...Les défenses se sont accrues sur le chemin il paraît...

- C'est vous qui avez vu les Jins autours de la forteresse ? On a tenu deux assauts comme ça, mais avec les ravitaillements...Et les gens commencent à en avoir assez. Ils veulent rentrer chez eux, peu importe celui qui les mènera...J'avoue que je retournerais bien voir mon épouse et mes enfants à Hang Zhou...J'ai jamais demandé a aller dans le Nord...

- Vous avez raison sur les fantômes...J'y crois pas non plus...

Pendant qu'il parlait, Yin Qiu eu une curieuse impression...Une silhouette semblait s'être déplacé à l'intérieur de l'enceinte de la forteresse et s'était brièvement mu sur les toitures des bâtiments du quartiers central

Xiao Guang

Le moine soupira et continua son chemin jusqu'au petit temple...
Un moinillon s'employait à entretenir un feu en remuant les braises épaisse d'un feu de bois, au centre de la pièce, sur lequel était posé un chaudron odorifère
Le moine se déchaussa et se pencha sur le chaudron


- Je voulais m'entretenir avec vous de vos talents de médecin...Je présume que vous ne les avez pas appris tous seuls et que votre connaissance ne se limite pas à la pharmacopée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portail-jdr.com/
Ma Huo Yan

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 31
Localisation : Donibane Lohizune (Cherchez la traduction hehe)

Feuille de personnage
Points de Souffle:
8/24  (8/24)
Points de Neigong:
4/11  (4/11)
Points d'Apprentissage: 0

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Jeu 1 Oct - 23:30

Souriant au compliment de Shen Niang le capitaine écoute avec attention ses excuses. C'était assez étrange de la voir avouer la faiblesse de la gente féminine au combat. Alors qu'elle exposait ses craintes sur les capacités de combats de ses troupes il répond.

"Tout les hommes ne sont pas fait pour devenir soldat, il en va de même pour les femmes. Si vous pensez que la moitiés ne pourront pas suivre un entrainement plus poussé cela veut dire que l'autre moitié le pourra. C'est là que l'entrainement devra être orienté. Poussez les meilleurs à leur limite car elle seront le fer de lance de vos troupes, faites en une force de frappe indépendante. Celles un peu moins bonne devront travailler leur coordination ce seront les moteur de votre force de frappe, il faudra les répartir également dans les troupes. Dans ces dernières il faudra trouver les meneuses, celle qui sont capable de garder la tête froide même dans les cas critique et surtout faire respecter vos consignes. Les autres, la moitié comme vous dites, ne pourront peut être pas briller grace à leur force mais à leur coordination. Une armée coordonnée est une armée meurtrière"

Ma Huo Yan rigole alors de lui même avant de se lever et continuer :

"Je m'excuse, je me suis un peu laissé emporté ... La fatigue commence à m'user et la journée a été longue. Je pense qu'un peu de repos ne pourra que me faire du bien. Si vous voulez bien m'excuser, je vais aller me reposer ... Ah oui j'allais oublié, si vous avez des guerrières talentueuses qui ont envie d'action, dites leur de se préparer pour demain, le général n'a pas encore pris sa décision quant à la composition de l'escorte mais mieux être trop préparé que pas assez"

J'attends pour savoir si elle n'a rien d'autre à dire, sinon je la salue et vais me reposer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yin Qiu

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Points de Souffle:
10/18  (10/18)
Points de Neigong:
13/14  (13/14)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Ven 2 Oct - 9:35

Yin Qiu hésita un bref instant quand il aperçu, ou cru apercevoir la silhouette furtive.
N'étant certain de rien, il n'alerta pas les gardes. Inutile de faire un esclandre et de déclencher une alerte générale sans avoir de certitudes.
Saluant les sentinelles et les laissant à leur devoir, il prit congé un poil rapidement, leur souhaitant courage et bonne chance.
Du coin de l'œil il guettait les toits et essayé d'estimer où était passée la silhouette.

L'excitation de la traque et du danger réveillait l'eunuque, chassant sa fatigue.
Avait-il aperçut un espion ? Si oui, de qui ? Si non, qui s'amusait à bondir de toits en toits ? Avec tous ces réfugiés, ils devaient bien y en avoir quelques uns avec des talents intéressant qui pourrait servir au général...

Vaguement amusé, Yin Qiu se concentra et mobilisa son énergie dans ses jambes.
Depuis la grotte secrète taoïste, il avait entre-aperçut une nouvelle façon d'utilisé son Nei Gong.
Essayant de se rendre plus léger et agile, il essaya de bondir sur les toits du quartier général dès qu'il fut hors de vue. De là, il repérerait peut être l'ombre bondissante qu'il avait cru entrevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wu Ming
Admin
avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Points de Souffle:
0/0  (0/0)
Points de Neigong:
0/0  (0/0)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Dim 4 Oct - 21:49

Ma Huo Yan

La jeune femme acquiesça du chef et salua le départ de Ma, qui revint au quartier des officiers sans difficulté.
La place qui lui était attribué était une large chambre doté de meuble en bois précieux et d'un lit confortable.
De quoi oublier tous les tracas des nuits précédentes.




Yin Qiu

Yin Qiu s'éleva avec légèreté dans les airs, sous le regard impressionné de l'assemblée de soldat....Un puissant sentiment d'excitation parcouru sa colonne vertébrale alors qu'il bondissait dans le vide, qui s'estompa assez vite lorsqu'il s'aperçut de la vitesse à laquelle il tombait...
Son pied traversa lourdement des tuiles du toit sur lequel il voulait atterrir dans un vacarme assourdissant.
La silhouette, celle d'un homme probablement, s'agita, comme surprise, puis se glissa avec rapidité dans la cour, en se laissant retomber souplement


Qing Yu Yan

Alors que la jeune femme préparait son départ, elle pu apercevoir la porte du dispensaire glisser sur le coté et un homme pénétrer à l'intérieur...Celui-ci recula d'effroi en voyant que l'endroit était occupé.
La courtisane le reconnu immédiatement : il s'agissait de cet imbécile qu'elle avait rencontré à Jilin...
Immédiatement, il s'agita et posa son doigt sur sa bouche pour l'appeler au silence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portail-jdr.com/
Yin Qiu

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Points de Souffle:
10/18  (10/18)
Points de Neigong:
13/14  (13/14)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Lun 5 Oct - 9:43

Yin Qiu pesta bruyamment. Après tout, c'était déjà raté pour la discrétion.
Visiblement, il commençait à piger le truc pour se propulser à des hauteurs vertigineuses... Mais l'atterrissage laisser encore à désirer. Il faudrait qu'il essai de se rendre léger et souple en tombant également. Mais bon, il n'avait plus guère le temps de s'entrainer à faire la feuille morte.

Dégageant son pied en grognant de douleur et de contrariété, l'eunuque s'élança courageusement à la poursuite de l'inconnu, prenant juste soin de ne pas atterrir dans la cour sur le même pied.

Ce faisant, il ne put s'empêcher de crier l'interjection traditionnelle des forces de l'ordre : "Eh ! Vous là ! Ne bougez plus !".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ma Huo Yan

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 31
Localisation : Donibane Lohizune (Cherchez la traduction hehe)

Feuille de personnage
Points de Souffle:
8/24  (8/24)
Points de Neigong:
4/11  (4/11)
Points d'Apprentissage: 0

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Lun 5 Oct - 17:09

[J'ecris sur un clavier anglais donc ne vous etonnez pas s'il n'y pas d'accents]

Apres avoir retirer son armure de cuir, Ma Huo Yan s'allongea dans le lit totalement extenue par sa journee et surtout a cause de ses blessures. Demain risquais d'etre une rude journee.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qing Yu Yan
Admin
avatar

Messages : 414
Date d'inscription : 18/06/2009
Age : 48

Feuille de personnage
Points de Souffle:
9/20  (9/20)
Points de Neigong:
2/10  (2/10)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Lun 5 Oct - 20:45

La danseuse plissa les yeux, contrariée. Qu'est-ce que cette catastrophe ambulante faisait ici ? Nuarchi n'avait aucun souci à se faire ! Le Fléau était de retour ! Mais elle n'était pas très généreuse avec lui. Il les avait sorties d'un sale pétrin à l'auberge.
Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle puis s'approcha de lui.


- Tiens, un revenant... Alors, comment ça va depuis la dernière fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiao Guang

avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 35
Localisation : Senlis

Feuille de personnage
Points de Souffle:
20/20  (20/20)
Points de Neigong:
8/16  (8/16)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Mar 6 Oct - 22:16

Wu Ming a écrit:


Xiao Guang

Le moine soupira et continua son chemin jusqu'au petit temple...
Un moinillon s'employait à entretenir un feu en remuant les braises épaisse d'un feu de bois, au centre de la pièce, sur lequel était posé un chaudron odorifère
Le moine se déchaussa et se pencha sur le chaudron


- Je voulais m'entretenir avec vous de vos talents de médecin...Je présume que vous ne les avez pas appris tous seuls et que votre connaissance ne se limite pas à la pharmacopée...

- J'ai été élevé dans un temple bouddhiste, et on m'a enseigné beaucoup de choses dans tout ce qui touche aux corps, mais aussi à l'esprit. On m'a aussi appris à me battre, mais ce n'est pas dans ce quoi je suis le plus douée. La lenteur, le calme me convient d'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wu Ming
Admin
avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Points de Souffle:
0/0  (0/0)
Points de Neigong:
0/0  (0/0)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Mer 7 Oct - 12:52

Yin Qiu/ Qing Yu Yan

"Hé là ! Ne bougez plus !"

Le cri sema un certain désordre dans les membres de la garde présents sur les remparts, qui demandèrent à Yin Qiu ce qu'il avait vu, avant d'organiser une fouille...

Légèrement paniqué, le jeune voleur s'essaya à un sourire crispé, qui aurait voulu dire "Tout est sous contrôle" sans y parvenir...


- Par les Sources Jaunes, je suis chanceux de tomber sur vous...Ecoutez...Je venais voir...quelqu'un...et...heu..je me rappelle que certaines personnes présentes ici ne m'apprécient pas trop..pour...heu...disons...une raison ou pour une autre...alors j'ai essayé de le faire discrètement...Mais une jeune fille qui lutinait avec les soldats m'a aperçue...Je crois d'ailleurs qu'elle s'est fait mal en tombant sur les toits de surprise...

Les gardes frappèrent légèrement sur la porte du dispensaire et le voleur pâlit

- Y'a t-il encore quelqu'un ici ? Il y a un espion qui s'est infiltré dans la forteresse, il est peut être dangereux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portail-jdr.com/
Wu Ming
Admin
avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Points de Souffle:
0/0  (0/0)
Points de Neigong:
0/0  (0/0)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Mer 7 Oct - 13:00

- La Maîtrise de l'Energie Vitale n'est pas anodine jeune fille...et seuls quelques rares temples l'enseignent..Les pratiquants peuvent mettre jusqu'à une vingtaine d'années pour en comprendre les moindres principes et votre visage n'en attestent pas tant..
Vous en avez compris la surface, il vous reste aujourd'hui la profondeur à apprendre...et cette profondeur ne peut s'atteindre avec un cœur inamovible, car le fondement même de ce Neigong correspond à l'élément du feu, qui brûle en chacun.
Appliquer les enseignements du booudhisme, c'est savoir les enfreindre par la pureté de ses sentiments.
La glace cause autant de brûlure que les flammes...
Vous avez du enfouir en vous une grande quantité de douleur en vous. Il est tant de l'exprimer aujourd'hui et de lui faire face.
La bûche qui bloque le cours d'eau finira toujours par pourrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portail-jdr.com/
Xiao Guang

avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 35
Localisation : Senlis

Feuille de personnage
Points de Souffle:
20/20  (20/20)
Points de Neigong:
8/16  (8/16)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Mer 7 Oct - 13:05

Je serre des mâchoires.

- La seule souffrance que j'ai endurée, c'est de voir tous ces meurtres, tous ces crimes commis contre des gens innocents ! Qu'un enfant doive devenir violent pour survivre, et qu'on puisse vouloir condamner cet enfant me fait souffrir. Mais que puis-je y faire ? Ma souffrance fera-t-elle changer les choses ? Et si j'ai sauvé cet enfant, combien d'autres meurent dans le même temps ? Vous dîtes beaucoup de choses qui semblent sages, et vous semblez vouloir me voir arpenter une voie. Mais à quoi mènera-t-elle ? A la haine et à la violence ? Pour que je rajoute ma propre violence dans le magma furieux qu'est le coeur des hommes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qing Yu Yan
Admin
avatar

Messages : 414
Date d'inscription : 18/06/2009
Age : 48

Feuille de personnage
Points de Souffle:
9/20  (9/20)
Points de Neigong:
2/10  (2/10)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Sam 10 Oct - 16:03

Yu Yan soupira et mit un peu de désordre dans sa tenue, ébouriffa ses cheveux. Elle le regarda en souriant à demi et lui glissa sur un ton amusé :

- Vous allez m'en devoir une belle, je vous le dis... Mais vous m'avez sauvé la vie et je ne suis pas une ingrate. Laissez-moi faire.

Elle alla jusqu'à la porte et l'entrouvrit, rougissante et embarrassée, ramenant les pans de son vêtement sur ses courbes sensuelles mais faisant en sorte que le soldat n'en perde pas une miette. S'il pensait à autre chose, il ne poserait pas trop de questions.
Son sourire ensorcelant le caressa, s'excusant par avance du dérangement. Ses traits étaient plongés dans la pénombre, l'homme ne la reconnaitrait pas s'il la voyait de nouveau. De toute façon, il serait trop occupé à regarder ses jambes.


- Oui, honorable soldat ? Je suis confuse... Y a-t-il un problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yin Qiu

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Points de Souffle:
10/18  (10/18)
Points de Neigong:
13/14  (13/14)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Sam 10 Oct - 16:57

Yin Qiu expliqua aux gardes rameuté par ces fracassants déplacements qu'il avait aperçu une ombre suspecte bondissant de toits et toits et qu'il avait vainement tenté de la prendre en chasse, redoutant un espion ou pire un assassin.
"...Et vous comprenez, avec toutes ces histoires de Jin à nos portes ou presque et de fantômes, mon sang n'a fait qu'un tour : quand j'ai vu quelqu'un sur les toits du quartier général, j'ai bondit sans réfléchir."
Il passa sous silence le fait qu'il avait aussi voulu essayer la nouvelle application du Nei Gong qu'il expérimentait en ce moment. Que les gardes imaginent ce qu'ils veulent.

L'eunuque accompagna en boitillant les soldats dans leurs fouilles, à la recherche de l'intrus potentiel. Il se tenait légèrement en retrait, laissant pour une fois des professionnels faire leur travail.
Néanmoins, il était prêt à apporter son aide ou répondre au question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wu Ming
Admin
avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Points de Souffle:
0/0  (0/0)
Points de Neigong:
0/0  (0/0)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Lun 12 Oct - 3:45

Xiao Guang

- Lorsque la haine devient trop forte, elle se mute en amour...Lorsque l'amour est trop brutal, il entraîne la jalousie et l'amertume...
Qui peut se targuer de définir l'un ou l'autre ? Ils sont tous un...Si vous cachez votre haine derrière les sentiments purs, elle se maintiendra, comme le feu dévore le bois qu'on lui donne à manger. Si vous ternissez votre amour avec la violence que vous vous infligez, il ne se développera pas plus qu'une plante qui n'est pas arrosée. Je puis vous apprendre à vous accepter telle que vous êtes, mais pour cela, il vous faudra apprendre votre propre violence...

Qing Yu Yan

Le brigand prit un air de gratitude sincère et se plaqua contre le mur...Le spectacle qui se révéla au malheureux soldat de garde ce soir là le pétrifia sur place, comme soufflé par une vision quasi divine...A n'en point douter, si les immortelles des jardins des pêches devaient avoir un visage, c'est ainsi qu'elles devaient paraitre. Le regard vert semblait avoir dissout chaque muscle du visage du garde, qui se relâcha comme un élastique trop tendu, la bouche tombante et les yeux hagard...

- Je...Le...Espion...Dangereux..

Son binôme le rejoignit bientôt, et aspira bruyamment avant de réussir à prononcer le moindre mot. Derrière eux, une silhouette gracile, peut-être féminine, semblait regarder la scène avec intérêt.

- Un espion Gu Niang, ou peut-être pire...Nous le recherchons...et vous conseillons de..heu..de rester ici...portes closes..pour heu..votre...enfin votre sécurité...

Yin Qiu

La femme qui ouvrit la porte du dispensaire où Yin Qiu était presque sûr d'avoir vu entrer l'espion était d'une beauté remarquable que même l'eunuque pouvait apprécier...
Ses yeux verts et son teint la trahissaient immédiatement comme une étrangère, et probablement une Xia ou une Tufan (Tibet), à sa manière musicale de prononcer certaines syllabes.
Vraisemblablement, elle venait de se réveiller mais semblait s'amuser de l'air ahuri des deux soldats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portail-jdr.com/
Yin Qiu

avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 09/07/2009

Feuille de personnage
Points de Souffle:
10/18  (10/18)
Points de Neigong:
13/14  (13/14)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Lun 12 Oct - 10:01

Yin Qiu contempla à regret la délicieuse beauté. Même s'il s'était forgé au cours des années un caractère capable de supporté son état, la vue de la splendeur lui faisait amèrement regretté sa virilité perdu. Mais après tout, s'il ne pouvait agir, il pouvait bien regarder et apprécier. Diable, que le corps de la donzelle était superbe !
Il le contemplait avec délectation quand son esprit encore vaguement confiant lui filait mentalement des claques et le traiter d'adolescent attardé.
Voyant les gardes presque baver devant la demoiselle, il réussit à se ressaisir et à écouter ce que lui soufflait son intution.
Il était quasi-sûr que le bondissant visiteur nocturne était rentré là.
Et la beauté semblait être une Xia ou quelque-chose d'approchant. Et ils savaient que les mystérieux assaillants du village de Qiu Chun disposaient d'éclaireurs Xia.

Refroidit, Yin Qiu s'approcha, forçant sur le boitillement.
L'eunuque n'avait pas l'habitude de juger sur les apparences ou les ethnies. Mais la situation actuelle était un poil trop désespéré pour qu'il passe outre certaine coïncidence.


"Bonsoir, Gu Niang. Excusez notre interruption brutale et impromptue à cette heure de la nuit." commença-t-il, passant entre les gardes esbaudit. "Nous croyons avoir repérer un voleur, ou pire un espion ou un assassin qui vadrouillait de manière suspecte sur les toits. Je l'ai pisté, mais il a réussit à ce cacher non loin d'ici..."
L'eunuque devait être sûr : il ne pouvait laisser se balader un inconnu, surtout visiblement doué d'incroyable talents martiaux, si prêt du quartier général du général Wang.
"Je crains de m'être fouler la cheville dans la poursuite. Je crains d'abuser, mais... Puis-je entrer quelques instants pour examiner et reposer ma jambe meurtris ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiao Guang

avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 35
Localisation : Senlis

Feuille de personnage
Points de Souffle:
20/20  (20/20)
Points de Neigong:
8/16  (8/16)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Lun 12 Oct - 20:19

Wu Ming a écrit:
Xiao Guang

- Lorsque la haine devient trop forte, elle se mute en amour...Lorsque l'amour est trop brutal, il entraîne la jalousie et l'amertume...
Qui peut se targuer de définir l'un ou l'autre ? Ils sont tous un...Si vous cachez votre haine derrière les sentiments purs, elle se maintiendra, comme le feu dévore le bois qu'on lui donne à manger. Si vous ternissez votre amour avec la violence que vous vous infligez, il ne se développera pas plus qu'une plante qui n'est pas arrosée. Je puis vous apprendre à vous accepter telle que vous êtes, mais pour cela, il vous faudra apprendre votre propre violence...


Je baisse la tête.

- Vous me semblez sage, et je suis prête à écouter la leçon que vous avez à m'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qing Yu Yan
Admin
avatar

Messages : 414
Date d'inscription : 18/06/2009
Age : 48

Feuille de personnage
Points de Souffle:
9/20  (9/20)
Points de Neigong:
2/10  (2/10)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Lun 12 Oct - 20:50

[HRP : Je te rassure tout de suite, mon cher Yin Qiu, être privé de ses testicules n'a jamais empêché de faire des bêtises avec une fille...]


Yu Yan rougit de plus belle et tente de rattraper le pan du vêtement qui échappe de sa main fine, se glisse derrière le battant de la porte pour dissimuler ses jambes nues. Elle baisse les yeux, a un sourire d'excuse.

- Oh, bien sûr, oui... Seriez-vous assez aimable pour attendre quelques instants ? L'endroit n'est pas très bien rangé... et je voudrais... avoir une tenue décente pour vous recevoir... Vous permettez ?

Sans attendre, elle referma la porte et se mit en devoir de mettre de l'ordre aussi bien dans la pièce que dans sa tenue.

- Cachez-vous... Il y a un fouineur à la porte et je vais être obligée de le faire rentrer... Tenez-vous tranquille, je n'ai pas envie d'avoir des ennuis, hein ?

Elle rajusta la ceinture de son vêtement et attacha ses cheveux, lissa son han fu et jeta un coup d'oeil critique à sa tenue.
* Hmmm... ça devrait aller... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wu Ming
Admin
avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Points de Souffle:
0/0  (0/0)
Points de Neigong:
0/0  (0/0)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Lun 12 Oct - 22:08

Qin Yu Yan

L'homme acquiesce prestement et se glisse dans derrière les larges tonneaux d'alcool entreposés près d'un petit autel en l'honneur de Matreya...
Lorsque Yin Qiu entre dans la pièce, il ne peut observer que l'autel placé dans le coin de la pièce, quelques faibles bougies, une large armoire surmontée d'une étagère pleine de pot et une table reconvertis en "lit"...
Deux meuble de paille de forme allongée permettent à la fois de servir de canapé ou de couche de fortune...Un paravent replié se trouve à leur coté, pour laisser une certaine intimité au dormeur...
Aucune trace de l'espion ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portail-jdr.com/
Wu Ming
Admin
avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Points de Souffle:
0/0  (0/0)
Points de Neigong:
0/0  (0/0)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Lun 12 Oct - 22:20

Xiao Guang

- Nous verrons cela en temps et en heure...Je vois que vous maniez le Yue Ya Chan...C'est une arme difficile à maîtriser...En connaissez vous les rudiments ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.portail-jdr.com/
Xiao Guang

avatar

Messages : 692
Date d'inscription : 12/07/2009
Age : 35
Localisation : Senlis

Feuille de personnage
Points de Souffle:
20/20  (20/20)
Points de Neigong:
8/16  (8/16)
Points d'Apprentissage:

MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   Mar 13 Oct - 6:12

J'acquiesce.

- Les rudiments, oui, mais guère plus, je l'avoue.

Malgré ma docilité, je ne peux m'empêcher de me poser beaucoup de questions : pourquoi est-il venu me chercher ? Pourquoi me parle-t-il de tout cela ? Où tout cela va-t-il me mener ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique n°1 : Cendres et poussière (Cycle de la Terre)
Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pandawa de Poussière 188
» Mahori Panda de poussière (Terre/air) [Edit du 23/04/08]
» [Review] 8942 Alternatif : Destral Cycle
» Le Cycle de Pendragon de Stephen Lawhead
» Ma chronique #5 sur le vin dans le magazine le Denturo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wu Lin :: Chroniques impériales :: Scénarios-
Sauter vers: